Avec la facilité de tout un chacun à mettre en ligne des produits ou des informations et le développement de l’internet, devenir infopreneur devient possible pour tous. En effet, avoir son indépendance financière grâce à des revenus passifs est désormais réalisable. Cependant, par quel moyen peut-on gagner de l’argent passivement et comment y arriver ?

Avec le développement de certaines activités sur internet, il est bon de connaître le vocabulaire de ces activités. Ainsi, infopreneurs et revenus passifs sont des termes de web marketing qui sont très peu utilisé dans le langage courant. En effet, infopreneur est une nouvelle et rare notion qui ne figure dans aucun dictionnaire physique ou en ligne. Ce terme est une marque déposé qui appartient à l’auteur du livre Infopreneur H.Skip Weitezn. Il définit un infopreneur comme étant une personne qui travaille sur internet et qui y rassemble, organise et diffuse de l’information dans un but commercial. Les revenus passifs quant à eux, au sens financier, sont constitués de tous les revenus qui ne sont pas le salaire d’un travail actif. Par ailleurs, les revenus passifs sont aussi des revenus qui ne résultent pas d’un travail demandant du temps ou qui proviennent d’un travail qui a été réalisé dans le passé.

Gagner de l’argent passivement sur internet en plusieurs étapes

Générer des revenus avec des tâches que l’on ne réalise qu’une fois et que l’on vendra plusieurs fois, c’est la définition la plus appropriée pour définir ‘’gagner de l’argent passivement’’. C’est aussi, réaliser un travail à un moment défini et qui va plus tard générer seul des revenus dans le futur. Ainsi, lorsque la première action est réalisée, l’argent se fera seul.

L’infopreneur rassemble des informations et le transforme en activités rémunératrices. En effet, dans ce sens, l’exemple des blogueurs qui rassembles quelques-uns de leurs articles pour créer un e-book et vendre sur internet. Cette activité est très intéressante en plus d’être rentable. Votre tâche ici est simplement d’organiser des articles déjà écrit, de les rendre homogènes pour en tirer de bénéfice. Ainsi, après le travail réaliser et la mise en vente, vous n’aurez plus qu’à patienter pour bénéficier des fruits de votre travail. Les e-books, se vendent tout seuls et rapporte de l’argent.

En outre, une vidéo qui est tournée une fois peut être vendue et monétisée sur une longue période. En effet, la seule vidéo tournée est vendue à plusieurs clients ou génère de l’argent à chaque fois qu’elle est regardée. Ainsi, un bloggeur, un youtuber ou un streamer, en utilisant sa popularité peut vendre ses vidéos de formation en infopreneurs, de coaching à ceux qui le suivent. Un youtuber par exemple peut mettre sa vidéo sur une plateforme rémunératrice pour visionnage avec un titre comme « Devenir youtuber en 10 étapes ».

Dans le monde de la vidéo, on a plusieurs types d’infopreneurs. En premier lieu, il y a le youtuber qui tourne, monte et met en ligne ses vidéos, sur la plateforme YouTube très connue afin de le monétiser. Le youtuber est payé en fonction du nombre de personne qui regarde sa vidéo et aussi, grâce aux publicités qui apparaissent sur la vidéo. Généralement, Youtube rémunère le vidéaste entre 0.6 et 1.4 euros pour 1000 vues donc entre 600 et 1400 euros pour un million de vues. Pour exemple, le clip Despacito a été visionné plus de 3 milliards de fois ce qui vaut 4.2 millions d’euros juste pour la part qui est réservé par You tube aux ayant droits. Par ailleurs, il y a aussi l’argent des contrats que les marques signes avec les youtuber pour faire voir leurs produits sur leur vidéo. Il y a des vidéastes qui vivent de cette plateforme parce que gagnant 60 000 euros par mois.

En deuxième lieu, on a le Streamer qui consiste à filmer en direct une activité qu’on fait à l’instant. Il s’agit de jouer des jeux vidéo la plupart du temps. Le streamer est soit payé par sa plateforme, soit il est employé d’une entreprise regroupant plusieurs vidéastes. Il reçoit aussi des dons venant de personnes qui visionnent sa vidéo. Lorsque le direct de la vidéo prend fin, la vidéo est de nouveau postée sur YouTube pour une autre rémunération.

Le bloggeur quant à lui rédige des articles gratuitement. Mais, lorsqu’il devient infopreneur, il doit vendre un produit en complément à ses articles sur son blog ou sa page web. Cela peut être une vidéo comme le youtuber et le streamer ou un livre. Les vidéos de formation et de développement personnel sont à la mode de nos jours. Le blogeur monétise son site en fonction de l’intérêt qu’il a créé au sein de son lectorat.

La publication des liens d’affiliation

Le lien d’affiliation est un lien cliquable qui conduit à une adresse internet permettant de récupérer de l’argent. On l’appelle aussi un lien Html et il redirige vers un produit qu’on retrouve sur un site de vente. Comme exemple, un blogueur, youtuber, streamer ou infopreneur fait connaître un produit et envoie un lien à ses abonnées. Le lien conduira à la page de vente du produit et à chaque fois qu’un abonné clique dessus, l’infopreneur gagne une rémunération. Lorsque l’abonné achète le produit, l’infopreneur gagne une commission qui est comprise entre 3 et 35 % par rapport aux articles et à leurs valeurs.

La création des applications mobiles

Un infopreneurs a également la possibilité de créer une application mobile de n’importe quel type d’activité comme de coaching ou de jeux. Après cela, il peut mettre ces activités sur les boutiques d’application comme Itune et Google Play. Si l’application est gratuite, l’infopreneur peut bénéficier de la publicité qu’il aura au préalable inclus dans son programme. Mais si l’application est payante, il bénéficiera d’une partie de son prix de vente. Les applications payantes contenant des publicités et des liens sont possibles à créer.

La création des sites spécialisés

Un infopreneurs peut aussi créer un site sur lequel il va réaliser des activités qui ont rapport à son domaine. La réalisation de logos entre autres. Comme exemple, un photographe peut ouvrir une page sur laquelle il va vendre ses meilleurs clichés. Par ailleurs, vous pouvez aussi proposer de l’espace en ligne pour permettre à vos abonnés de conserver des fichiers. Vous pouvez aussi proposer des offres d’abonnement pour augmenter l’espace disponible et permettre aux abonnés de télécharger plus vite les fichiers. Sur les sites pour adultes, on retrouve un grand réseau de revenu passif et qui ont des formules de publicité et d’abonnement.

Avoir une grande communauté

Les différents moyens pour se faire des revenus passivement sont de grande utilité lorsque vous avez une grande communauté. En effet, si vous arrivez à attirer sur votre page un grand nombre d’internautes, et si vous vendiez au préalable une vidéo de formation à 4.99 euros vous devez vendre 375 vidéos par mois en enlevant 20 % de taxes au prix de la vidéo. Vous générerez ainsi un Smic brut. De même, pour générer un Smic sur YouTube avec vos vidéos, sans apport de partenariat, vous devez faire 3 millions de vues par mois. Lorsque vous vendez une application à 0.99 euros sur Google Play Store, Google prélève la TVA pour l’Etat français. Il reste donc 0.79 euros qui constitue le hors taxe et Google prélève une commission de 30 %. Aux 0.55 euros qui resteront, vous aurez à ajouter l’amortissement du matériel qui vous a servi à créer l’application ainsi que d’autres frais. Aussi, en restant à 55 centimes par logiciel vendu, pour gagner un smic brut, vous devez en vendre 2727 par mois.

Il est donc important de savoir que pour gagner beaucoup d’argent passif, on doit être capable de séduire un grand nombre.  En effet, une marque ne fera pas affaire avec vous si vous ne totalisez que 50 vues par mois, au contraire, elle se mettra en contrat avec des infopreneurs qui peuvent lui permettre de faire connaître son produit à beaucoup de personne. Il en va de même pour un site de vente en ligne. Ce n’est que lorsque vous aurez la capacité de lui faire gagner une grosse commission qu’il fera affaire avec vous. La même règle ressort pour les publicités sur les pages web ou les applications mobile. Pour être sûr de rentabiliser, il va falloir que 18 750 personnes cliquent sur votre publicité pour que vous ayez un smic brut. Si on retient qu’en moyenne, il n’y a que 2 % des utilisateurs qui cliquent sur la publicité, vous devez donc avoir sur votre site le passage de 937 500 personnes au minimum pour gager gros.

Ainsi, la taille de votre communauté favorise l’essor de votre activité sur le web. En outre, si vous n’avez pas une grande communauté sur votre site, le passage de beaucoup de personnes par le site qui vous permet de vous faire de l’argent, peut générer des revenus intéressants. Pour avoir du trafic sur votre site, vous n’avez plus qu’à trouver un sujet à la mode sur lequel vous avez un maximum d’informations, et à partager les liens vers votre site à de nombreuses personnes.

En effet, certains infopreneurs crée plusieurs sites ou blogs qui ont des thèmes d’actualité et à la mode. Ainsi, si un blog génère 100 euros le mois, lorsque vous en avez 50 par exemple, vous êtes à 5 000 euros par mois. Dans ce cas, vos blogs n’ont pas forcément besoin de connaître du succès pour vous rapporter gros.

Conclusion

Gagner de l’argent passivement est bien possible lorsque vous avez une grande communauté ou si votre travail est satisfaisant. En créant plusieurs projets, vous pouvez y arriver. L’infopreneuriat devient de nos jour une profession, mais reste tout de même élitiste.


Cet article vous a aidé ? Oui Non

Pin It on Pinterest