Aujourd’hui, beaucoup d’emplois sont créés grâce à la généralisation de l’Internet. Les mots comme bloggeur, développeur, Youtuber, Webdesigner sont rependus et connus de tous. Mais le mot « infopreneur » reste méconnu par la plupart des personnes. Dans cet article, nous découvrirons ensemble la définition de ce nouveau mot, ses avantages et ses inconvénients ainsi que quelques exemples.

Que veut dire « infopreneur » ?

Il n’existe pas de sources traditionnelles qui définissent de façon claire ce néologisme. Il sera alors très difficile que vous trouviez la définition de ce mot sur un site quelconque, même sur Wikipédia qui a supprimé en 2009 le sujet décrivant ce terme.

Néanmoins, nous pouvons constater que le mot « Infopreneur » est constitué de deux mots : information ou informatique et entrepreneur. Peut-on définir l’infopreneur comme un entrepreneur qui fait de l’argent dans le secteur de l’information ou de l’informatique grâce à Internet ? Oui, mais quelques précisions sont nécessaires. L’infopreneur doit posséder et gérer un blog. Et la définition ne s’arrête pas ici. Pour être considéré comme un infopreneur, il faut que le bloggeur utilise son blog pour offrir un service ou vendre des produits.

Un infopreneur est donc un bloggeur qui, non seulement va offrir des articles sur son blog, mais va aussi mettre en vente d’autres supports d’information qui sont la plupart du temps des vidéos ou des ebooks.

Il y a une chose qu’il faut nécessairement comprendre et se souvenir est que généralement, les articles que propose le bloggeur sur son site sont des moyens qui doivent pousser le lecteur à s’offrir le produit qui est associé. À travers son article, l’infopreneur crée ses internautes, les rend fidèles et gagne leurs confiances avant de les pousser à acheter un produit. Pour cette raison, le produit en vente n’est jamais ajouté en haut de l’article.

En définitive, un infopreneur est un bloggeur qui fait rapidement de l’argent grâce à son blog à travers lequel il vend des produits d’information numérisés (une vidéo, un ebook ou un podcast).

Ne pensez pas quand même que l’infopreneur profite seulement de sa communauté à des buts commerciaux. La plupart du temps, le blog et les articles qu’on y retrouve sont véritablement de meilleures qualités. D’ailleurs, il est clair que personne ne s’intéressera à des vidéos de formation en ligne d’un bloggeur dont ses articles sont de mauvaises qualités et ne faisant pas preuve d’un minimum de savoir-faire. La qualité des articles est un atout important à un bloggeur qui lui permettra de vendre les produits qui sont associés à cet article. Généralement, le produit en vente est une suite ou un approfondissement du sujet dont traite l’article et c’est ce qui incite les lecteurs à acheter ce produit associé.

Nous pouvons alors définir un infopreneur comme un bloggeur pro, un bloggeur qui s’est rendu professionnel dans cette forme de communication et d’information et qui transforme en argent comptant son blog dans le but de gagner de l’argent pour subvenir à ses besoins. L’infopreneur offre alors à son audience des produits qui sont des approfondissements des sujets qui sont traités dans ses articles.

De nos jours, ce domaine d’activité est de plus en plus généralisé donnant naissance à une certaine disparité dans la qualité des articles publiés sur le blog et les produits associés.

Avantages d’être Infopreneur

Un infopreneur a beaucoup d’avantages surtout s’il est un John. Nous définirons plus loin ce qu’est un infopreneur John.

Être infopreneur est avantageux, car pour vous lancer dans cette activité, vous n’avez pas besoin de grand-chose ; juste un bureau avec un ordinateur, ensuite un compte PayPal, nécessaire pour recevoir les gains qui se découle de ce travail, et pour finir, vous avez besoin aussi de l’inspiration et un petit talent de rédacteur. Aujourd’hui, presque tout le monde possède un ordinateur ; le compte PayPal est facile à créer et vous dépenserez seulement cinq minutes pour l’ouvrir. L’inspiration sera la seule chose qui vous sera difficile à trouver, mais elle reste gratuite.

Il est alors presque gratuit d’être Infopreneur. Vous aurez à dépenser que lorsque vous déciderez de devenir un professionnel. Vous aurez besoin, par exemple d’un logo qui vous sera créé par un graphiste et un thème graphique original que vous achèterez sur un site spécialisé pour remplacer les thèmes existants. Si vous voulez rendre encore plus attirant votre blog et aussi les produits que vous vendez, vous aurez besoin d’un micro, des lumières, des logiciels de montage et d’une caméra. Néanmoins si vous êtes au début de votre activité, vous ne dépenserez presque rien, mais elle vous permettra de gagner de l’argent et de satisfaire vos envies.

Un autre avantage est qu’un infopreneur vit de sa passion sans avoir besoin de quitter son domicile, même si cette passion a un côté professionnel et se perçoit comme un vrai boulot.

De plus, vous deviendrez une personne un peu célèbre, surtout si vous êtes un infopreneur John et vous pouvez alors vous tourner vers d’autres moyens de communication.

Inconvénients d’être Infopreneur

Nous avions dit plus haut que l’on n’a pas besoin de beaucoup de choses pour débuter cette activité. Mais, si par exemple, l’infopreneur veut mettre en vente des vidéos de qualité, il lui faudra une caméra professionnelle et les modèles performants, pour avoir des vidéos de qualité acceptable, coûtent entre 500 et 2500 euros. Il est encore possible d’utiliser le vieil ordinateur de votre père pour rédiger du texte et ensuite l’ajouter dans WordPress ; mais si vous voulez monter des vidéos de vos coachings, vous aurez sûrement besoin d’un ordinateur vraiment performant. Au minimum, vous pouvez vous l’offrir à 1500 euros. De plus, les microphones, les lumières, les logiciels de montage et le reste coûtent souvent chers.

Donc, il est gratuit d’être infopreneur, mais si vous voulez aller loin, il peut vous faire dépenser beaucoup d’argent.

Un inconvénient qu’il faut nécessairement souligner est la mauvaise image donnée à ce travail par les Pierre (nous définirons plus loin ce que c’est qu’un Pierre) et qui fait que les vrais infopreneurs éprouvent de la peine à réussir leur métier. Il existe beaucoup de personnes qui ne considèrent pas le fait d’écrire sur Internet comme un vrai travail et ne comprennent pas pourquoi des bloggeurs peuvent avoir de l’argent juste en écrivant.

Un autre inconvénient est les revenus. D’habitude quand vous commencez, vous ne gagnerez qu’un faible revenu. Si vous parvenez à réussir et à faire beaucoup d’argent sur Internet, votre statut juridique devra être réexaminé parce que le plafond de l’auto entreprise ne permet qu’une limite donnée, que vous aurez sûrement dépassée. Il faudra alors mettre en place une réelle entreprise et parallèlement, vous allez commencer à payer des impôts et à gérer des formalités très compliquées. Vous serez aussi contraint de recruter des gens pour vous aider, par exemple, à gérer la comptabilité, à rédiger d’autres articles ou à réaliser le montage de vos vidéos.

Exemples d’infopreneurs

Cet article ne fournit pas des exemples avec des sources à l’appui des différents types d’infopreneurs. Néanmoins, il présente deux exemples d’infopreneur sous les noms de Pierre et John.

  • L’Infopreneur Pierre

Supposons une personne nommé Pierre qui cherche un moyen pour gagner de l’argent facilement. Il n’a ni de passions concrètes, ni de hobby et présentement, beaucoup de choses l’importent peu. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il a besoin de l’argent pour satisfaire ses besoins et ses désirs, mais il ne veut pas travailler. La plupart des personnes disent même que ses besoins ne sont pas trop nécessaires. Cet article que vous êtes en train de lire, vient d’être découvert par Pierre ou peut-être un autre article, mais qui traite de ce même sujet. Après l’avoir lu, les pensées de Pierre sont plus claires et il sait enfin ce qu’il doit faire.

En moins d’une journée, Pierre crée facilement son blog. La création du blog a été simple, car il n’est pas encore totalement vivant. Maintenant, de quel sujet, Pierre va-t-il parler sachant qu’il n’est pas un rédacteur talentueux ? Il choisit au hasard un sujet comme « l’alimentation saine » qui est pour lui un sujet porteur. Pour remplir son site, très simplement, il dérobe quelques articles sur d’autres sites et emprunte à d’autres bloggeurs des passages de leurs articles.

Ce n’est pas tout. Il passe ensuite à la deuxième étape : celle de regrouper d’autres articles copiés en un format pdf et les vendre sur son site. Il attribue le prix de 4.99 euros à chaque article. Ensuite, il demande expressément à ses abonnés de faire l’effort d’acheter ses ebooks pour qu’il arrive à régler les problèmes d’argent de sa rude activité.

  • L’Infopreneur John

John est une personne vraiment passionnée par la finance. Il met alors en place un site web pour partager sa passion. Au début, il n’avait pas l’idée de faire de l’argent et de vivre de son blog. Il voulait juste parler de sa passion et discuter avec d’autres passionnées de la finance.

Très rapidement, il a déjà écrit 100 articles qui parlent tous de la finance sous divers angles. Son public qui ne cesse de croitre continue de le complimenter pour ses incroyables travaux de recherche, le contenu de ses textes et les synthèses qu’il fait.

John n’a plus de temps libre. Il aurait aimé décrocher, mais les encouragements de sa communauté le poussent à offrir encore plus d’articles plus intéressants. Au fur et à mesure qu’il continue d’écrire des articles, ses connaissances sur la finance augmentent. Auparavant, petit amateur, il devient un amateur éclairé et ensuite un expert.

Il y a malheureusement un souci. Pour garder l’utilité de son site, John était obligé d’y consacré beaucoup de temps. Chaque jour, il passe plusieurs heures sur son blog, qu’on pourrait supposer à un réel plein temps, voire plus. Il passe tout ce temps chez lui, qu’il lui devenait difficile d’avoir ou de garder un job. John devra donc choisir entre son blog et un emploi.

Plusieurs situations se présentent à lui : abandonner tout ce qu’il fait sur Internet ; diminuer le temps qu’il passe en ligne et chercher un emploi pour travailler de façon normale comme les autres ou pourquoi ne pas faire de l’argent grâce à son blog ? Ne possède-t-il pas déjà des abonnés qui sont fiers de ce qu’il fait ?

John décida de monétiser son blog. Il devra maintenant choisir comment il veut faire la monétisation, car il a divers moyens. Le plus souvent, les infopreneurs comme John mettent en vente des ebooks sous format pdf qui seront des approfondissements aux thèmes qu’il développe dans ses articles. Dans notre exemple, il est possible à John de se lancer dans la vente de livres électroniques qui parlent des meilleures destinations pour créer une entreprise offshore. Mais John décide autrement. Il commence à réaliser des vidéos de formations qu’il vend ensuite comme étant un conseiller de la finance.

John, a-t-il raison de monétiser son blog ? Est-il en train de profiter de ses abonnés ? Gagne-t-il un bon bénéfice ? Doit-on partager gratuitement tous travaux intellectuels en ligne ? Ces questions seront répondues par chacun selon ses connaissances.

Nous remarquons alors qu’il existe deux types d’infopreneurs : les Pierre et les John tel que les John font un travail digne d’être récompensé tandis que l’activité des Pierre est vraiment douteuse.

Le plus souvent, les Pierre ne durent pas longtemps dans leur activité. Leurs abonnés constatent vite que leurs articles ne sont que des copier-coller et que le bloggeur ne cherche qu’à gagner de l’argent. Les Pierre ne gagnent que quelques centaines d’euros et ferment ou cessent leurs activités. Ils créent ensuite un autre blog discutant d’un autre sujet et prennent un autre nom.

En conclusion

Il est intéressant de devenir infopreneur. Mais gagner de l’argent ne doit pas être le seul objectif d’un infopreneur. Dans le cas contraire, il y a forte chance qu’il échoue. Aujourd’hui, beaucoup de personnes maitrisent Internet qu’ils arrivent facilement à reconnaitre un article de qualité d’un simple copier-coller n’ayant aucune valeur.


Cet article vous a aidé ? Oui Non

Pin It on Pinterest