Avec l’ampleur que prend l’expansion du numérique dans son implication dans les différents secteurs d’activité, les comptes bancaires ne sont désormais plus suffisants pour gérer les épargnes bancaires et les diverses transactions financières. Le numérique vient donc introduire l’e-banking en tant qu’alternative de taille en ce qui concerne la gestion des comptes bancaires en ligne.

L’expansion de l’e-banking

Il est de coutume de faire confiance aux banques en ce qui concerne la gestion des actifs financiers. C’est une habitude issue d’un principe antique, qui ne risque pas de disparaitre avec le temps et les nouvelles technologies. Les banques offrent la facilité de réaliser de nombreuses opérations financières qui ne sont évidemment pas gratuites, puisque le cout des prestations varie en fonction de la banque et de la renommée de celle-ci.

Face aux problèmes d’adaptation des banques aux nouvelles technologies, aux plaintes des clients en ce qui concerne le cout plutôt exorbitant des opérations bancaires, il fallait impérativement introduire une alternative, d’où la création du système de banques en ligne. Les banques en ligne sont accessibles évidemment via internet et permettent d’avoir accès à vos comptes et d’accéder également à vos informations personnelles, où que vous soyez et d’effectuer vos transactions financières peu importe votre position ou la plateforme que vous utilisez c’est-à-dire via un ordinateur, un smartphone, un pda, ou un guichet automatique.

Le statut juridique des banques en ligne

Au même titre que les banques traditionnelles, les banques en ligne sont considérées comme une banque à part entière. Elles proposent exactement les mêmes services que les banques traditionnelles. Elles sont donc des banques a part entière sauf que les opérations s’opèrent toutes via internet. Par ailleurs, l’article L311-1 du code monétaire, stipule dans le cadre des opérations financières que  « Les opérations de banque comprennent les services bancaires de paiement la réception, de fonds du public, ainsi que les opérations de crédit».

Le code monétaire est chargé de régir les activités bancaires en ligne. Les autorités soumises au TRACFIN et chargées d’assurer la tutelle en ce qui concerne les banques, sont : l’autorité des marchés financiers, et l’autorité de contrôle prudentiel. L’ORIAS est par ailleurs chargée de régir les activités d’assurance en fournissant un agrément à tous les intervenants.

Les banques britanniques furent les premières dans les années 80 à introduire la transmission d’informations en ligne grâce au réseau téléphonique. Ce procédé ne fut possible en France qu’avec l’arrivée d’internet, puisqu’il fallait convaincre les clients préalablement, ce qui ne fut pas chose facile. La banque en ligne française, ne vit effectivement le jour qu’en 1994, grâce au travail acharné du groupe PARIBAS. Le service fut nommé banque directe.

Pourquoi se tourner vers une banque en ligne ?

De nombreuses raisons, personnelles ou non, peuvent motiver un client à se tourner vers une banque en ligne.

  • Les frais et les tarifs bancaires

Peu importe si vous entretenez une relation plutôt agréable avec votre banquier, celui-ci ne vous rétrocédera évidemment pas certains de vos frais bancaires, sans oublier les conventions de découvert, de cartes, les frais liés à la gestion de votre compte ou ceux issus de l’usage de votre carte bancaire.

En plus de ces frais, des nombreux autres couts interviennent en fonction de l’enseigne. Des frais tels que l’émission des chèques de banque, l’envoi de chèques en recommandé, des virements exceptionnels et les retraits dans des établissements bancaires différents du votre, sont autant de couts qui interviennent et qui sont souvent impossibles à négocier. Même si cela n’apparait pas évident, il est important que vous sachiez que ce sont autant de charge qui alourdissent votre budget.

  • Le sentiment d’être à la fois dépendant et pris en otage par votre banque

Votre banque avant tout autre membre de votre famille ou un quelconque proche, est la première à être informée d’une quelconque réduction de votre budget.

Votre banque vous proposera à tous les coups de vous aider à surmonter cette situation en adhérant à un des produits d’épargne qu’elle vous proposera bien évidemment et qui consistera en une somme d’argent  apparemment renouvelable à volonté. Surement coincé de toutes parts, soit par l’échéance imminente de vos frais d’impôts, ou par une situation imprévue ou urgente, votre seule chance de vous tirer de cette situation, est surement d’accepter.

A court terme et en attendant de régler vos multiples problèmes, cette méthode vous facilite la tâche, mais d’un autre coté, de nombreux intérêts pour le moins énormes sont générés et votre engagement d’épargne n’a surement pas pu être respecté. Votre banque vous propose alors de recourir à un découvert bancaire et augmente votre réserve d’argent, ou vous permet de recourir à un découvert encore plus grand. Ce genre de situation en ferait qu’aggraver votre dette envers la banque, à moins que vous ne gagniez au lot ou que vous ne rentriez en possession d’un quelconque héritage.

Les critères de choix de votre banque en ligne

Le choix de votre banque ne doit pas se faire de manière impulsive. Voici ci-dessous de nombreuses astuces susceptibles de vous aider dans le choix de votre banque en ligne.

Confrontez les offres de diverses banques

Il serait plus sage que vous soyez informé au maximum des offres des banques des environs afin de pouvoir faire en toute sérénité les choix qui s’imposent. Pour cela, vous pouvez soit visiter les sites de ces banques, ou recourir à des sites comparateurs de banques tels que Nextbanq.

Adhérez à des forums

Vous avez la possibilité d’adhérer à des forums ayant un sujet de discussion fixe, plus précisément celui qui nous intéresse ici, les banques en ligne. Les analyses et les écrits des autres participants, pourraient vous être d’une grande utilité.

Demandez conseil auprès d’un proche

Votre entourage pourrait également vous renseigner sur le choix idéal, mais l’idéal serait de ne rien faire dans la précipitation. Il vaudrait mieux alors de demander aux proches ayant au préalable souscrit à l’offre en question.

Recourir à un expert

Un expert dans le domaine des banques en ligne, est la personne indiquée pour vous aider dans ce cas. Bien que ses services engendrent bien évidemment certains frais, il serait mieux de percevoir ses prestations comme un investissement dans le temps, qui pourrait vous servir pour plus tard.

Comment passer d’une banque classique à une banque en ligne ?

Client d’une banque classique, vous souhaitez passer à une banque en ligne, rien de trop compliqué, cette pratique n’est pas interdite.

Tout ce que vous aurez à faire pour commencer, est de notifier préalablement à votre banque que vous souhaitez arrêter le partenariat qui vous lie. Vous pouvez procéder par mail, ou vous y présenter physiquement pour le faire. Dans le mail dédié à la banque, vous pouvez énumérer les diverses raisons qui vous poussent à mettre fin à ce partenariat ou peut-être les différents abus dont vous jugez avoir été victime.

Du coté des banques en ligne, vous pouvez recourir au switching service, qui est une méthode qui vous permet de renseigner simplement sur votre interface client, les données relatives au prélèvement sur votre compte bancaire. Il vous reviendra ensuite d’effectuer en personne le transfert en question ou de laisser le service en ligne s’en charger pour vous.

Les avantages et les inconvénients de la banque en ligne

  • Les plus

Les frais bancaires sont réduits

Ce fut le premier élément à contribuer à l’essor des banques en ligne. Les meilleures banques en ligne vous proposeront néanmoins un compte courant ou une carte de crédit gratuite. Vu que la plupart des opérations sont gratuites, la seule dépense majeure serait juste celle liée à la cotisation ayant rapport a la carte bancaire. De nombreuses banques ont résolu ce problème épineux en proposant des cartes bancaires gratuitement. Celles qui n’offrent pas de cartes gratuites, proposent de les offrir à un prix équivalent à la moitié de celui des banques classiques.

La rentabilité de l’épargne est davantage accrue

L’ouverture de comptes courant et l’usage des nombreuses méthodes qui y sont liées, ne sont que des moyens détournés pour offrir aux clients d’autres services, dont l’épargne en ligne.

Avec ces produits et le concept de modèle économique 100% informatisé, on remarque un fossé sans cesse grandissant entre les services que proposent les banques classiques et les banques en ligne.

  • Les livrets de banques ne sont désormais disponibles qu’en ligne, sont désormais appelés les super livrets. Ils ne sont soumis à aucun frais et ils disposent d’un taux de rémunération qui représente au moins le triple de celui des livrets des banques classiques.
  • Les contrats d’assurance vie, ne requièrent plus des frais de versement. Les arbitrages ne sont plus soumis à des frais et on ne retrouve la plupart du temps les meilleures offres qu’en ligne. O retrouve de plus en plus d’offres de bienvenues.

Un usage plus souple de votre compte bancaire

Les opérations bancaires en ligne permettent non seulement de gagner du temps, mais ils ont le mérite d’être étonnamment efficaces.

  • Avec l’aide du service client, le pilotage de votre compte bancaire se fait plus simplement et cela vous permet d’être beaucoup plus autonome dans le pilotage de celui-ci sans recourir à aucune aide.
  • Si à un moment donné vous avez besoin d’aide sur un sujet plutôt épineux, les conseillers bancaires sont à votre disposition et sont joignables par ligne verte et par mail tous les jours ouvrables de 8h à 22h et les samedis de 8h à 20h
  • Vous pouvez accéder à votre compte en ligne depuis n’importe quelle plateforme ; Android, iPhone, tablette ou ordinateur portable.

Malgré les nombreux avantages que semble présenter les banques en ligne, elles présentent néanmoins certains points épineux.

  • Les moins

La perte évidente des interactions humaines

C’est sans doute l’inconvénient principal. En choisissant d’opérer avec une banque en ligne, toutes les interactions physiques avec votre banque et son personnel se retrouvent supprimées. Même dans le cas où vous souhaitez recourir à un conseiller bancaire, il faudra le faire à distance.

Des critères d’entrées soumises à davantage de restrictions

A l’instar des banques traditionnelles, de nombreuses conditions sont à remplir pour ouverture d’un compte bancaire dans une banque en ligne. Les conditions se font de plus en plus sélectives et strictes et bien que celles-ci varient d’une banque à une autre, on a remarqué que les banques en ligne sont plus enclines à attirer les personnes aisées. Cet état de choses pourrait être un frein au développement de celles-ci.

L’incapacité de faire des dépôts en liquide

Il arrive que cela soit un inconvénient de taille en ce qui concerne les opérations avec les banques en ligne. La question qui se pose, est comment parvenir à réaliser des dépôts en espèce dans une banque dépourvue d’agence. Hormis Monabanq et Hello Bank, qui reçoivent les dépôts en espèces via le crédit mutuel et BNP Paribas qui sont d’ailleurs leurs réseaux respectifs, la seule autre alternative possible est de vous diriger vers un bureau de poste et d’utiliser le service Mandat cash pour effectuer le dépôt. Il faut noter néanmoins que les frais liés au dépôt sont à la charge du client et non à la charge de la banque.

Conclusion

A présent, vous maitrisez sans doute les principaux aspects liés à l’ouverture d’un compte dans une banque en ligne et à son fonctionnement en général. Les nombreux avantages que présente l’ouverture d’un compte bancaire en ligne permettent de faire table rase des divers inconvénients pour le moins mineurs qu’elle présente.


Cet article vous a aidé ? Oui Non

Pin It on Pinterest